Sciatalgie : quelle imagerie en première intention ?

Sciatalgy : which imaging in first intention ?

Auteurs
L. Divano et C. Mabiglia
Année
2010
Type d'article
Imagerie médicale
Keywords
CT-scan, low back pain, MRI, plain X-rays

Résumé

Les lombosciatalgies sont très fréquentes et constituent l’un des principaux problèmes de santé publique. Habituellement, elles régressent sous traitement médical. Si l’évolution n’est pas favorable après 7 semaines de traitement médical bien conduit, ou si l’on observe une aggravation, et si un traitement par manipulations ou infiltrations est envisagé, une investigation par imagerie est nécessaire par CT ou, mieux, par IRM en fonction de l’accessibilité. S’il existe un doute sur une origine spécifique secondaire à une cause inflammatoire, traumatique, tumorale ou infectieuse, des radiographies conventionnelles seront réalisées d’emblée suivies d’une investigation complémentaire par scanner ou IRM. Le scanner sera demandé dans le bilan d’une pathologie discale, ou post-traumatique. Une IRM sera préférable dans le cas de suspicion de pathologie tumorale primitive ou secondaire, inflammatoire ou infectieuse et en cas de sténose canalaire. Rev Med Brux 2010 ; 31 : 275-81

Abstract

Lombosciatalgy is a very common pathology and accounts for one of the most important problems of the public health. Usually it is a symptom that decreases with medical treatment. MRI or CT examinations may be asked for when symptoms persist for more than 7 weeks after medical treatment, symptoms increase or if there is a manipulation or infiltration foreseen. When there is a doubt on the specific origin of the symptoms, in other words when the pathology is secondary to an inflammatory/infectious, traumatic or tumoral aetiology, X-rays are performed followed by a complementary examination by CT or MRI. A CT-scan will be performed mainly in the workup of pathology of the intervertebral disk, or in a posttraumatic setting. An MRI is advisable when there is a suspicion of a primary or secondary tumour, infection or inflammation and in stenosis of the spinal canal. Rev Med Brux 2010 ; 31 : 275-81

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.