Sciatique paralysante : présentation inhabituelle d’une dissection aortique aiguë de type B

Paralytic sciatica: unusual presentation of acute type B aortic dissection

Auteurs
PÂQUES L., DENAYS R., SOLER-RICO M., KAABOUR M., ROCRELLE O., MONTESI C. et LIEVENS P.
DOI
10.30637/2021.20-047
Année
2021
Type d'article
Cas clinique
Keywords
ischemic neuropathy , mononeuritis multiplex, sciatica, type B aortic dissection

Résumé

La dissection aortique se manifeste le plus souvent par un tableau très alarmant de douleurs thoraciques et/ou abdominales intenses associées à d’importants troubles hémodynamiques. De nombreux autres modes de présentation sont néanmoins possibles, à l’origine de fréquentes errances diagnostiques. Nous rapportons un cas de dissection aortique où le tableau clinique à l’avant-plan associait lombosciatalgies aiguës et déficit sensitivo-moteur rapidement progressif d’un puis des deux membres inférieurs. L’électroneuromyographie était compatible avec une mononévrite multiple ou avec une forme asymétrique de syndrome de Guillain-Barré. Un bilan biologique détaillé et une ponction lombaire se révélèrent non contributifs. Le diagnostic fut apporté fortuitement, après plus d’une semaine, par la TEP-CT corps entier qui révéla une dissection aortique de type B qui s’étendait jusqu’à l’artère iliaque primitive droite, à l’origine de l’ischémie de plusieurs troncs nerveux aux membres inférieurs. Ce cas illustre l’importance de garder à l’esprit la possibilité d’une dissection aortique en cas de déficits neurologiques périphériques d’installation aiguë, même en absence de douleurs thoraciques ou abdominales.

Abstract

Aortic dissection often presents acutely as a catastrophic illness with severe chest or abdominal pain and acute hemodynamic disturbances. The range of presenting clinical features is however large, thus making the correct diagnosis challenging. We describe a case of aortic dissection presenting as lombosciatalgia and rapidly evolving lower extremities sensitivo-motor deficits. Electroneuromyography was consistent with mononeuritis multiplex or asymmetric Guillain-Barré syndrome. Detailed blood and cerebrospinal fluid analysis were not contributive. The correct diagnosis was obtained only after nine days, by chance, whole body FDG-PET/CT revealing acute aortic dissection type B, extending to the right common iliac artery, at the origin of multiple ischemic neuropathies in the lower extremities. This case underlines the importance of considering acute aortic dissection in the differential diagnosis of acute neurological peripheral syndromes.

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre

Uniquement pour les membres de l'A.M.U.B. et les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

Je désire m'abonner

Abonnez-vous à la Revue Médicale de Bruxelles.

Abonnement à la Revue

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'A.M.U.B. et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'A.M.U.B.

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.