Séparation parentale et autres facteurs de stress au cours de l’enfance : lien éventuel avec l’apparition du diabète de type 1. Une revue systématique de la littérature

Parental separation and other stress factors in childhood: a possible link to the onset of type 1 diabetesmellitus. A systematic review

Auteurs
DEVUYST F. et KACENELENBOGEN N.
DOI
10.30637/2021.20-067
Année
2021
Type d'article
Article original
Keywords
child, diabetes mellitus type 1, marital status, psychological stress

Résumé

Introduction : Le diabète de type 1 (DT1) résulte de l’interaction entre des facteurs génétiques et environnementaux. Son incidence pédiatrique mondiale augmente annuellement de 2 à 5 % et vu cette rapidité, l’explication la plus probable serait l’influence de l’environnement. Selon l’hypothèse du stress des cellules ß, le stress psychologique pourrait être l’un des facteurs de risque de la maladie. La séparation parentale est associée à une majoration de problèmes de santé chez l’enfant. Objectif : Clarifier le lien entre le DT1 et le stress dans l’enfance, dont la séparation parentale, comme facteur de risque environnemental. Méthode : Consultation des bases de données quaternaires à primaires avec les termes MeSH suivants : « Child », « Adolescent », « Marital Status », « DiabetesMellitus, Type 1 », « Life Change Events », « Stress, Psychological », « RiskFactors ». Résultats : Inclusion de 23 études observationnelles. Description des résultats selon divers facteurs : séparation parentale, perte d’un proche, événements stressants, stress parental, symptômes de dysfonction psychologique et statut socio-économique. Discussion : La majorité des études supporte l’implication du stress psychologique dans la pathogenèse du DT1. L’expérience d’événement stressants pourrait tripler le risque de diagnostic. Les critères de causalité de Hill sont en faveur d’un lien entre le DT1 et la séparation parentale ou l’expérience d’événements stressants. Conclusion : La séparation parentale et le stress psychologique dans l’enfance semblent constituer un facteur environnemental influençant le DT1, dont il faudrait tenir compte en médecine de première ligne.

Abstract

Introduction : Type 1 diabetes mellitus (T1DM) results from an interaction between genetic and environmental factors. Its worldwide pediatric incidence is increasing annually by 2-5%, and given this rapid rate, the most likely explanation would be the influence of the environment. According to the ß cell stress hypothesis, psychological stress could be one of the risk factors for the disease. Parental separation is associated with increased health problems in childhood. Aims : Clarify the link between T1DM and childhood stress, including parental separation, as an environmental risk factor. Methods : Consultation of quaternary to primary databases with the following MeSH terms : « Child », « Adolescent », « Marital Status », « Diabetes Mellitus, Type 1 », « Life Change Events », « Stress, Psychological », « Risk Factors ». Results : Inclusion of 23 observational studies. Description of outcomes according to various factors: parental separation, loss of relative, stressful events, parental stress, psychological dysfunction, and socioeconomic status. Discussion : The majority of studies support the involvement of psychological stress in the pathogenesis of T1DM. The experience of stressful events could triple the risk of diagnosis. Hill’s causality criteria support a link between T1DM and parental separation or the experience of stressful events. Conclusions : Parental separation and psychological stress in childhood appears to be an environmental factor influencing T1DM which should be considered in primary care medicine.

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.