Septicémie à Kingella kingae chez une patiente présentant une infection à virus Coxsackie

Kingella kingae Septicemia in a patient with Coxsackievirus infection

Auteurs
A. Huard, G. Van Fraechem, J. Gerain, M. Van Hove et B. Cosyns
Année
2016
Type d'article
Cas clinique
Keywords
coxsackievirus, HACEK organisms, Kingella Kingae

Résumé

Le Kingella kingae est un cocci Gram-négatif présent dans la flore buccale ; c’est un organisme qui est difficile à isoler par les techniques de culture conventionnelles ; ainsi, il peut être mis en évidence après des périodes d’incubation plus longues (plus de 6 jours) dans les hémocultures. Il est responsable de diverses pathologies infectieuses, notamment chez l’enfant où il peut occasionner une arthrite ou une ostéomyélite, essentiellement en-dessous de l’âge de 3 ans. Il fait partie des organismes HACEK responsables de 2 à 3 % des endocardites infectieuses. Le cas rapporté dans cet article est celui d’une jeune femme présentant une septicémie à Kingella kingae dans un contexte de lésions buccales dues à une infection par virus Coxsackie ; un traitement antibiotique par ciprofloxacine a permis une résolution complète des symptômes. Cet article est l’occasion d’une revue de la littérature concernant cette présentation clinique et ce germe inhabituels. Rev Med Brux 2016 ; 37 : 419-22

Abstract

Kingella kingae is a gram-negative cocci present in the oral flora ; this organism is difficult to isolate by conventional culture techniques ; it can be detected after longer incubation period (more than 6 days) in blood culture. It is responsible of various infectious diseases, especially in children below 3 years-old where it is a cause of arthritis and osteomyeli tis. It is included in HACEK organisms responsible of 2 to 3 % of all cases of native endocarditis. The case report is the case of a young women with Kingella kingae septicemia in a context of oral lesions from Coxsackie virus infection ; treatment by ciprofloxacine permit a complete resolution of symptoms. Differential diagnosis is made about conditions with oral lesions. This article is an occasion to review literature about this unusual organism and clinical presentation. Improvements in laboratory method will in the future increase incidence and prevalence of infections caused by Kingella kingae. Rev Med Brux 2016 ; 37 : 419-22

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.