Spécificité de la communication en médecine générale

Specificity of communication in general practice

Auteurs
P. Thomas et J.-M. Thomas
Année
2017
Type d'article
Ethique et Economie
Keywords
doctor-patient communication, general practice, motivational interviewing, patient’s agenda

Résumé

Au-delà de ses compétences scientifiques et déontologiques, un bon médecin se caractérise par ses compétences communicationnelles. La capacité d’écoute est fondamentale. Durant un entretien, le médecin doit garder à l’esprit une approche bio-psycho-sociale tout en étant capable d’entendre l’indicible et l’inaudible. La connaissance des patients et de leurs proches, qui semble être une connaissance spécifique aux médecins généralistes, offre énormément d’informations. Parmi les principaux sujets sensibles que doit repérer le clinicien, se trouvent : la violence intrafamiliale, la violence conjugale, les abus de substances et les pathologies anxio-dépressives. Afin de s’améliorer, le praticien peut s’aider d’outils tels que le guide de Calgary-Cambridge ainsi que des techniques utilisées en Entretien Motivationnel. Rev Med Brux 2017 ; 38 : 377-80

Abstract

Beyond its scientific and ethical competencies, a good doctor is characterized by his communication skills. The ability to listen is fundamental. During an interview, the physician must keep in mind a bio-psycho-social approach while being able to hear the unspeakable and inaudible. Knowledge of patients and their relatives, which seems to be a specific knowledge for general practitioners, offers a lot of information. Among the main sensitive topics that the clinician must identify are: intrafamily violence, domestic violence, substance abuse and anxiety-depressive disorders. In order to improve, the practitioner can use tools such as the Calgary-Cambridge guide and techniques used in Motivational Maintenance. Rev Med Brux 2017 ; 38 : 377-80

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.