Stratégies d’apprentissage et enseignement d’anatomie humaine au sein du Pôle Universitaire Européen Bruxelles-Wallonie

Learning strategies and anatomy teaching in the « Pôle Universitaire Européen Bruxelles-Wallonie »

Auteurs
N. Vanmuylder, P. Salvia, F. De Broeu, J. Buschen, M. Rooze et S. Louryan
Année
2008
Type d'article
Pédagogie
Keywords
anatomy teaching, learning strategies, « Pôle Universitaire Européen Bruxelles-Wallonie »

Résumé

Afin de comparer les stratégies d’apprentissage liées au cours d’anatomie humaine auprès d’étudiants de 1ère, 2ème et 3ème années de médecine, de 1er graduat en biologie médicale et de 1ère année en soins infirmiers, des questionnaires ont été distribués aux étudiants. Les résultats indiquent certaines convergences, mais révèlent des différences, qui témoignent soit du contexte général d’enseignement, soit du contenu des cours, soit encore des caractéristiques propres des populations étudiées, en rapport avec le choix des études. De manière assez paradoxale, on observe une intégration difficile de l’imagerie dans les stratégies d’apprentissage des étudiants en médecine, et une difficulté à utiliser comme référence un autre corps, alors même que l’anatomie de surface est enseignée. Cette restriction est absente en soins infirmiers. Outre l’intérêt propre de tels résultats dans une vision cognitiviste de l’enseignement de l’anatomie, les présentes données peuvent s’avérer précieuses aux fins d’adapter la stratégie pédagogique aux publics ciblés. Rev Med Brux 2008 ; 29 : 113-20

Abstract

In order to compare the learning strategies associated to human anatomy courses in student of first, second and third year in medicine, first year in medical biology technologists and first year in nursing, we distributed a questionnaire to the students. The results revealed some similarities, but also several differences, in relationship with local conditions, the content of the courses, and specificities of different student groups, especially in their study choice. Paradoxically, the integration of medical imaging in medical students seems to be difficult, and the medical students are reticent to use another body to ingrate anatomy, although surface anatomy constitutes a part of the anatomical program. This restriction is absent in nursing. These results constitute important data in the field of cognitive research, but also should be useful to improve our pedagogic strategy in specific populations. Rev Med Brux 2008 ; 29 : 113-20

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.