Traitements de la stéatohépatite non-alcoolique

Treatments of non-alcoholic steatohepatitis

Auteurs
T. Gustot
Année
2017
Type d'article
Actualités diagnostiques et thérapeutiques
Keywords
fibrosis, insulin resistance, metabolic syndrome, screening

Résumé

L’hépatopathie dysmétabolique (NAFLD pour nonalcoholic fatty liver disease) est épidémique dans nos sociétés occidentales et étroitement liée à l’insulinorésistance et au syndrome métabolique. La stéatohépatite non alcoolique (NASH) est caractérisée par une inflammation lobulaire et un ballonisation hépatocytaire, parfois associée à de la fibrose conduisant à la cirrhose et ses complications comme le carcinome hépatocellulaire. La présence d’une obésité, d’un diabète de type 2 ou d’altération des tests hépatiques chez un patient ayant un syndrome métabolique devrait justifier un dépistage non invasif de la NAFLD (échographie hépatique, marqueurs sériques, élastographie pulsée) pour mettre en évidence la forme progressive de la maladie. Des programmes structurés visant à des modifications de style de vie (régime adéquat et activité physique quotidienne) restent les pierres angulaires du traitement des patients ayant une NASH. Actuellement, aucun médicament n’a démontré une efficacité définitive dans la NASH. Donc, aucun traitement spécifique ne peut formellement être recommandé. De nombreuses molécules ciblant des voies métaboliques, l’inflammation, la fibrose et l’apoptose sont en cours d’évaluation dans de grandes études cliniques de phase II et III. Rev Med Brux 2017 ; 38 : 369-73

Abstract

Non-alcoholic fatty liver diseases are highly prevalent in Western countries and associated with insulin resitance and metabolic syndrome. Non-alcoholic steatohepatitis (NASH) is characterized by lobular inflammation and hepatocellular ballooning, and may be associated with liver fibrosis leading to cirrhosis and its complications as hepatocarcinoma. The presence of obesity, type 2 diabetes mellitus or increased liver enzymes in patients with metabolic syndrome should prompt non-invasive screening (liver ultrasound, serum markers and/or transient elastography) to predict steatosis, NASH and fibrosis. Structured programmes aimed at lifestyle changes towards healthy diet and habitual physical activity are essential in patients with NASH. Currently, no drug is recognized definitively as efficient therapy in NASH and can be firmly recommended. Several emerging therapies targeting metabolic pathways, inflammation, fibrosis and apoptosis are evaluating in clinical phase II and III studies. Rev Med Brux 2017 ; 38 : 369-73

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.